Depuis 1910, la ville de Nemours n’avait pas connu une telle crue du Loing (affluent de la Seine). La ville est littéralement piégée par les eaux et privée d’électricité et d’eau potable dans certains quartiers. Ecoles fermées, routes barrées, la mairie a mis à disposition un gymnase pour les sinistrés.

Les nouvelles technologies au service de la solidarité.

C’est depuis l’application mobile officielle de Nemours que les citoyens ont pu recevoir en temps réel les différents appels à la mobilisation : barques, gilets de sauvetage, couvertures, vêtements secs destinés aux sinistrés.

« C’est un bel élan de solidarité », se félicite Valérie Lacroute, la maire de Nemours. « Les gens ne paniquent pas et s’entraident. C’est important car, pour l’instant, l’eau ne descend pas ». (propos recueillis par France Bleu)

Le centre-ville évacué, la commune encourage la solidarité en lançant un appel à ceux qui sont épargnés par la crue. C’est également sur les réseaux sociaux que les administrés de Nemours ont pu suivre l’avancée de la crue et se tenir informés.

Les nouveaux outils numériques ont désormais pris une place prépondérante dans la communication des villes. Il ne s’agit plus seulement d’informer, mais également de mobiliser. La gestion de crise menée sur tous les fronts par la ville de Nemours montre à quel point le numérique s’inscrit au centre de la ville de demain.

Partager sur... Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0Email this to someone